AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM EN RECONSTRUCTION

Partagez | 
 

 Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
est à Rio de Janeiro

Invité




MessageSujet: Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.    Lun 16 Mai - 14:06









❝ Telma Gabriela Rodrigues ❞




Me, Me & Me


NOM & PRENOMS: Rodriguez, Telma Gabriela.
AGE: 24 ans.
DATE DE NAISSANCE: 12 mai 1987.
SITUATION: Célibataire, mais amoureuse.
VOTRE JOB: Étudiante en art.
GROUPE: real em rio.

VOTRE COULEUR FAVORITE: Beige ou écru.
VOTRE DANSE FAVORITE: La Samba, quelle question.
VOTRE FÊTE FAVORITE: Le carnaval, même si le nouvel an n'est pas loin derrière.




❝ Derrière mon écran ❞



    Bonjour! Je m'appelle Aurélie et je peux vous dire que j'ai 18 ans. Si je suis arriver ici c'est grâce aux Tops-sites. L'avatar que j'utilise c'est Candice Accola, car je le/la trouve juste M A G N I F I Q U E J'ai juste hâte de finir ma fiche pour jouer avec vous! J'ai lu le règlement car le code c'est validé par Angy ;) Pour conclure j'adore juste votre forum!


Dernière édition par T. Gabriela Rodrigues le Lun 16 Mai - 17:22, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
est à Rio de Janeiro

Invité




MessageSujet: Re: Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.    Lun 16 Mai - 14:06


❝ Ma jolie petite histoire ❞




Dans une discussion j'évite la plupart du temps de parler de moi, observer, écouter... cerner les gens restent un de mes passes temps préférés, mais de là à parler de moi, il y a un fossé. Pourtant vous désirez à votre tour que je raconte les vingt quatre années qui couvrent ma vie, vraiment ? Et bien, je tiens à vous dire que ma vie n'est pas toute rose, ni même parfaite. Mais n'allez pas me plaindre, j'ai horreur de cela, votre pitié gardez-là. Contentez-vous de me lire, de me comprendre, même si cela reste encore très difficile.

Je suis née un douze mai de l'année 1987 dans un pays bien loin de tout ce qu'on pourrait imaginer, où le football et le carnaval sont mondialement connu, le Brésil ? Mais bien sur... Rio De Janeiro plus précisément, et là je vous entends soupirer, d'impatience de savoir ce que je foutais dans cette ville réputée pour être un petit paradis, la température ne descendant rarement en dessous de la bar des vingt degrés. Ce n'est qu'un attrape touriste, mais là n'est pas encore le sujet. Je suis née de l'union entre Francesca et Antonio, ses deux-là s'aimaient d'un amour inconditionnel, d'après les dires de mon père, quand ce dernier parlait d'elle, quand la bouteille ne noircissait pas ses idées farfelues. J'aime m'imaginer que ses deux-là ce sont aimés avant que tout ne parte en vrille. De cet amour, j'ai vu le jour dans cette merveilleuse ville, où ma mère travaillait comme serveuse dans un de ses nombreux restaurants non loin de la plage. Mon père n'était que maçon et avait énormément de mal à ramener de l'argent. Ma mère fut dans l'obligation de redoubler d'effort pour travailler. Nous ne roulions pas sur l'or, mais la vie fut agréable et belle, durant les dix premières années de ma vie. Puis survint cette affreuse journée, dont je ne garde pratiquement plus rien, juste des impressions, une extrême douleur, un manque... celui de ma mère. C'était les vacances, je gribouillais dans le fond du restaurant où travaillait ma mère, avant qu'elle ne termine son service. Il n'y avait pratiquement personne, ce qui n'était pas rare en cette période de l'année. La saison n'ayant pas encore commencé. Ma sœur âgé de trois ans de moins que moi, étaient chez mes grands parents, en vacances. Je relevais la tête, lui souriant alors qu'elle me fit un signe de la main, tout en continuant d'essuyer ses verres. Elle leva la tête, observant des ombres de l'autre côté de la vitrine. Rapidement, beaucoup trop pour moi, elle se rapprocha de moi, me soufflant alors... « VA-t-en ma chérie ! FILE FILE ! » Je ne l'écoutais qu'à moitié, filant certes de la pièce, mais je me cachais derrière les rideaux, près du comptoir. La cloche retentit dans la pièce, alors que trois hommes entrèrent dans le restaurant. Observant ses hommes, la peur torturant mes entrailles, je vis une dispute éclater entre eux. Ma mère hurlant que le patron n'était pas là, qu'elle n'avait absolument rien fait...

Un coup...

Je sursautais, alors que je posais de rage ma main sur ma bouche, afin d'éviter mon cri. Ma mère s'effondra sur le sol, alors que les deux hommes félicitèrent le plus grand d'entre eux, il cracha alors... « Un avertissement pour ton patron ! » Ma mère, ne bougeait plus alors que les hommes renversaient tout sur leurs passages... Verre, table, tout... Collé contre le mur, je priais pour qu'il ne me voit pas. Comment une gamine de six ans, peut rester debout face à un tel désastre, je ne serais vous répondre, les images me sont flous concernant la suite. L'odeur du sang se fit plus acre alors que les hommes partirent. Dans un élan de désespoir, je me suis retrouvée sur le corps de ma mère ensanglanté, inanimé... Je ne sais combien de temps je suis restée là, allongée sur son corps à pleurer, je voulais l'entendre prononcé mon prénom, rien ne vint. Seul les sirènes au loin, ni même les mains de ce policier sur mon corps me sortirent de ma tétanie, générale. Elle allait revenir, j'en étais persuadée... Les années qui suivirent furent douloureuse... Mon père ne m'adressant que rarement la parole, je compris que bien trop tôt, qu'elle ne reviendrait jamais, qu'en ne faisait rien, elle était morte... Par ma faute, que mon père m'en voulait et il avait raison. Je n'étais qu'un monstre qui avait laissé échappé le seul être doux de ce monde. Les cauchemars apparurent, celle de ma mère tentant de lutter contre ses hommes, assassins, m'ordonnant de la sauver, alors que la trouille me bloquait littéralement les tripes, me pissant dessus, j'étais incapable de la sauver. Ma mère, mon trésor... Mon sang... De la douleur, au regret je passais au rejet, oubliant ce jour, oubliant tout... Grande sœur, je devais survivre avec un père malheureux, alcoolique. Nous n'étions pas très riches, mais les choses s'empirèrent après l'accident... Je devais survivre...

« En rentrant, ramène moi une bouteille ! » Me hurla-t-il du salon où il s'affalait après une journée au travail. Il avait déjà une énorme dose d'alcool dans le sang, mais cela ne lui suffisait pas. Il en voulait encore plus, toujours... Oublier la douleur par l'alcool c'était son seul moyen. « Je verrais si j'ai le temps ! » « Tu me l'apportes merde ! Faut bien que tu serves à quelque chose ?! » Je claquais la porte d'entrée avant de débouler les escaliers hors de moi... La haine transperçant mon corps, j'allais le tuer... Ce connard ! J'allais le tuer s'il n'arrêtait pas l'alcool... Il ne savait pas, il ne savait rien...

Officiellement, j'allais tous les jours au lycée, ce que je faisais... Mais je travaillais également, pour gagner de l'argent, ramener de quoi survivre à la maison, pour élever ma sœur, faire ce que mon père aurait du faire tout naturellement, subvenir à nos besoins. Sauf, que ce n'était pas vraiment dans ses objectifs... J'avais seize ans et je devais faire ce que tout le monde attendait de moi, que je reste pauvre dans cette ville, que je reste dans cette classe sociale, qui me collait tellement à la peau. Je voulais que tout cela cesse, je voulais avoir une vie comme les autres, mais au contraire, je contentais d'une vie toute faite... Ou la galère était au rendez vous à chaque fois que je relevais les yeux. Parfois j'en avais marre... Marre de me battre, mais pour ma mère, ma sœur, je voulais une vie plus belle, une merveilleuse vie. Je trouvais un petit travail après l'école, ça ne payait pas cher, mais assez pour mettre l'argent de coté... Mais ce soir-là, tout changea... Basculant dans une de ses tragédies qu'on ne lit que dans les livres. Je rentrais sans bouteille, sans sa bouteille. Il était furax...

Se rapprochant de moi une lueur détestable dans le regard, alors que j'avais eu une longue journée, il me prit violemment le poignet, me jetant contre le mur. « SALE PUTE ! » Dans son regard, j'y vis de la haine et aucune volonté de me préserver. Il savait... Je me redressais, une lueur de colère dans son regard, je le détestais... « Papa... Non, tu te trompes... NON ! » Bam ! Je me pris la plus belle gifle de ma vie, une main sur ma joue, les larmes aux yeux, je commençais à le taper, alors qu'il m'attrapa les poignets violemment, me poussant contre le mur. « Il ne me reste plus que ça, l'alcool... Il... » « Et moi papa ? Et Katharina... Nous sommes là ! » Hurlais-je de désespoir alors qu'elle entra dans le salon... Katharina... adolescente de treize ans, qui fréquentait déjà les mauvaises personnes. Elle assista à la scène impuissante... « Nous sommes là, je suis vivante... Tu ne dois pas foutre ta vie en buvant, je suis là... » Il me lâcha posant un regard pleine de tristesse sur moi, je pleurais comme jamais, je me sentais sale, et je voulais que tout cela cesse, je voulais qu'il comprenne que la solution était toute faite... Que j'avais besoin de lui... Mon père me manquait, comme si ce fameux soir, pas seulement ma mère, mais mon père était aussi mort. « Va te coucher ! » Lâcha-t-il avant de s'installer de nouveau dans son fauteuil, cette bière à la main. Je sentis mourir et dans un geste de désespoir, je claquais la porte de ma chambre, me promettant de ne plus jamais lui parler. C'était sans compter mon amour pour mon père. Les années continuèrent et nos relations évoluèrent sensiblement... Nous évitions de nous parler, avec ma sœur... Ce fut bien pire...

J'entrais à l'université, à dix-huit ans j'avais mon diplôme et le monde s'ouvrait à moi. J'entamais des études d'art design, afin de créer et dessiner des jardins pour les grandes maisons, je voulais créer de mes propres mains, faire quelques choses qui me sortent de mon trou, je ne supportais plus la misère, je ne supportais plus mon père se soulant à la maison, ma sœur trainant avec les mauvaises personnes. Je ne pouvais plus de tout cela, j'attendais avec impatience cette nouvelle vie qui s'offrait à moi. Toujours souriante, drôle, insensée... Sincère, touchante, parfois intimidé, grande gueule, romantique, séduisante, entêtée, loyale, caractérielle... Je devenais la femme que je suis désormais, de taille moyenne, j'ai un charme discret, un sourire, une allure. On me prend souvent pour une cruche, je ne suis pas vraiment d'accord avec cela, ce n'est qu'une apparence que je me donne bien plus simple pour les gens de me juger ainsi, mais au fond, je suis intelligente et je sais exactement ce que je désire. Quitte à faire de très longues études, je veux m'en sortir... Portant des vêtements simples, mais toujours personnalisé, je ne quittais jamais mes ballerines, ayant cette facilité de me sentir bien dans mes baskets. Jusqu'au jour où j'ai rencontré la mauvaise personne, jusqu'au jour où j'ai rencontré la bonne personne...

Première année de fac, je tombais amoureuse pour la première fois, à peine dix huit ans et je fondais sur place... Lui, cet homme d’une vingtaine d’année. Cet homme si beau, cet homme aux yeux d’un vert si envoutant. Mon instinct aurait dû me dire de ne pas y aller mais comment ne pas faire confiance au grand frère de son meilleur ami ? C’était impensable pour moi de ne pas lui donner ma confiance. Âgée de dix-huit ans, lui de vingt quatre ans je ne pouvais pas prévoir ce qu’il allait faire de moi. D’amour aux anges et des étoiles dans les yeux, j’étais follement amoureuse de lui. Puis j’ai vite déchanté. Il ne m'aimait pas au même titre que je pouvais l'être. J'aimais tout en lui et un soir, alors que j'allais le voir chez lui, je l'ai surpris avec elle. Cette fille inconnue au visage parfait, au sourire divin, au gémissement significatif. Je ne sais pas ce qui faisait le plus mal, savoir que l'homme que vous aimez, qui vous à prit tout ce qui vous était cher, votre amour, votre virginité, se trouvait être un salop, doublé d'un menteur hors paire. Ce n'était pas seulement une fille parmi tant d'autre, non, c'était sa femme. Marié depuis un an, il la trompait avec moi... Comment faire confiance à un homme après avoir ressenti cette humiliation vous bouffer les tripes. J'ai tellement pleuré pour cet imbécile, que je me suis plongée dans mes études, ne voulant plus entendre parler des garçons, je n'avais comme objectif de rendre ma vie bien plus belle que tout le reste, je pouvais le faire, j'en avais pratiquement la certitude. Sauf qu'on ne choisit pas son destin... Je devenais une jeune fille intelligente, je perdais ma sœur...

On ne s'entendait plus, elle comme moi... Un soir, alors que je rentrais de la bibliothèque, crevée, je l'ai retrouvée dans le canapé du salon, enfourchant un homme que je ne connaissais même pas. Choquée... elle ne comprenait pas que je puisse lui en vouloir pour cela, que je ne cautionnais pas son comportement. Elle méritait mieux que cela, que cette facilité toute faite... Coucher avec n'importe qui, ce soit là une dispute éclata violemment entre nous, elle me traita de tous les noms, j'en venais à la traiter de pute, ce que je ne pensais pas, mais mes paroles furent plus rapide. Elle me gifla... Puis, dans un état de telle colère, je claquais la porte... Me contentant de lui dire, une haine dans mon regard. « Très bien ! Je me casse et je te laisse le soin de t'occuper de papa ! » Je ne suis revenue qu'une fois à la maison, pour chercher mes affaires. Je trouvais un petit appartement, miteux dans les favelas, je continuais ma vie, loin de ma famille. Ce n'était pas toujours drôle, voir jamais, mais je tenais bon... Je finissais mes études et je ferais enfin ce dont je désirais le plus. Puis ma route à rencontré la sienne... Une œuvre de charité, un seul évènement peut changer votre vie... J'en suis la preuve...

C'était une soirée comme tant d'autre, je travaillais là bas comme bénévole, quand j'ai croisé pour la première fois son regard. Je ne pouvais plus respirer, tant mon monde perdit pied. Il était tellement différent de tous les hommes que j'avais rencontré, bien plus qu'une apparence physique, il avait ce petit quelque chose qui fait toute la différence. Un sourire en quoi, des regards brulant et je tentais de faire comme si de rien était, comme si mes sentiments pour lui ne sont que le fruit de mon imagination. Je brulais entièrement pour lui, parfois des silences expriment tant de choses. Je tente de ne pas céder à cette passion dévorante, pour ne pas être déçue par la suite, c'est tellement difficile, pourtant j'y arrive... J'y arrive... Heureusement que je suis entourée des bonnes personnes, une amie, une personne qui me comprend mieux que je ne me comprends moi même, Angelica, un amour, une crème, un ange dans ce monde de brute. Nous avons énormément de point en commun, que je ne saurais vous dire, tant ils sont... Importants, puis il y a les gens qui tentent de vous nuire. Dalia... Je ne l'aime pas, c'est réciproque, une haine depuis tellement de temps, je dois l'avouer, mais c'est presque innée, entre nous, j'ai envie de m'en prendre à elle. depuis qu'elle m'a foutu une claque, je tente de garder mon sang froid, pas toujours facile, mais je ne veux pas me rabaisser à son niveau.

Voilà, comment je pourrais me résumer, mais mon avenir reste incertain, on ne sait pas ce que l'avenir peut nous réserver. Je sais qu'une chose, la vie est trop courte pour regretter le passer, vivons avant que cette vie nous est bouffé nos tripes.





Dernière édition par T. Gabriela Rodrigues le Lun 16 Mai - 23:21, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
est à Rio de Janeiro



❦ arrivé(e) le : 12/05/2011
❦ bavardages : 270
❦ célébrité : Leighton Meester
❦ je suis âgé(e) de : 25
❦ emploi/études : Journaliste



Jukebok ♫:
Humeur: Joyeuse
Relations :

MessageSujet: Re: Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.    Lun 16 Mai - 14:12

Je te réponds ici ^^
Eh oui, bonnes amies toutes les deux ♥♥ je suis ravie de t'accueillir ici, en plus avant l'ouverture xD Sergio sera trop content ! En fait, c'est juste un petit problème de largeur pour la fiche que Serena doit régler et ensuite tout sera bon ^^





_________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
est à Rio de Janeiro

Invité




MessageSujet: Re: Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.    Lun 16 Mai - 14:14

OUKI !

Je voulais pas passer à coté du rôle de Candice depuis le temps que je le cherche et en libre en plus. Je vais commencer ma fiche sur world, j'aurai plus qu'à copié/collé =)
Revenir en haut Aller en bas


avatar
est à Rio de Janeiro



❦ arrivé(e) le : 12/05/2011
❦ bavardages : 270
❦ célébrité : Leighton Meester
❦ je suis âgé(e) de : 25
❦ emploi/études : Journaliste



Jukebok ♫:
Humeur: Joyeuse
Relations :

MessageSujet: Re: Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.    Lun 16 Mai - 14:15

Oui je comprends xD Candice quoi ♥️♥️ Bonne chance pour ta fiche, je te MPotte quand tout est réglé 19

bonne chance pour ta fiche coeur





_________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
est à Rio de Janeiro



❦ arrivé(e) le : 14/05/2011
❦ bavardages : 209
❦ célébrité : Phoebe Tonkin
Aimer quelqu'un qui vous aime aussi, c'est du narcissisme. Aimer quelqu'un qui ne vous aime pas, ça, c'est de l'amour.
❦ emploi/études : Serveuse & danseuse a l'Espaço Marun
❦ humeur : Massacrante


MessageSujet: Re: Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.    Lun 16 Mai - 15:05

Bienvenuuuuuuue <3
Notre toute prmière membre **
Ma petite victime préférée x') (j'ajoute le lien dans la soirée, t'es arrivée trop vie :p)
Bonne chance pour ta fichounette 11





_________________________________

Tabisay Load up on guns and bring your friends It's fun to lose and to pretend She's over bored and self assured Oh no, I know a dirty word Hello, hello, hello, how low? Hello, hello, hello, how low? Hello, hello, hello, how low? Hello, hello, hello With the lights out it's less dangerous Here we are now, entertain us I feel stupid and contagious Here we are now, entertain us
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
est à Rio de Janeiro

Invité




MessageSujet: Re: Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.    Lun 16 Mai - 15:26

Merciiii <33333

J'allais d'ailleurs te demander par mp quel était notre lien <333 Ouai, j'ai vu votre forum sur les tops-sites, j'ai pas pu me retenir, j'ai sauté sur le scénario.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
est à Rio de Janeiro



❦ arrivé(e) le : 14/05/2011
❦ bavardages : 209
❦ célébrité : Phoebe Tonkin
Aimer quelqu'un qui vous aime aussi, c'est du narcissisme. Aimer quelqu'un qui ne vous aime pas, ça, c'est de l'amour.
❦ emploi/études : Serveuse & danseuse a l'Espaço Marun
❦ humeur : Massacrante


MessageSujet: Re: Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.    Lun 16 Mai - 15:32

Je viens de l'ajouter, tu iras voir ;D
Top sites 11





_________________________________

Tabisay Load up on guns and bring your friends It's fun to lose and to pretend She's over bored and self assured Oh no, I know a dirty word Hello, hello, hello, how low? Hello, hello, hello, how low? Hello, hello, hello, how low? Hello, hello, hello With the lights out it's less dangerous Here we are now, entertain us I feel stupid and contagious Here we are now, entertain us
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
est à Rio de Janeiro

Invité




MessageSujet: Re: Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.    Lun 16 Mai - 15:57

Tout d'abord Bienvenue à toi Gabriela Very Happy
Et c'était pour te dire que le problème de fiche est réglé Smile
merci de ton inscription & bonne chance pour ta fiche coeur
Revenir en haut Aller en bas


Invité
est à Rio de Janeiro

Invité




MessageSujet: Re: Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.    Lun 16 Mai - 16:41

Merciiii de l'accueil <333333
Me manque plus que l'histoire. hihihi
Revenir en haut Aller en bas


Invité
est à Rio de Janeiro

Invité




MessageSujet: Re: Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.    Lun 16 Mai - 18:14

Super Very Happy
tu feras bientôt partie des nôtres ^^
Revenir en haut Aller en bas


avatar
est à Rio de Janeiro



❦ arrivé(e) le : 13/05/2011
❦ bavardages : 157
❦ célébrité : Paul T. Wesley
❦ emploi/études : chef de projet marketing
❦ humeur : excellante!



Jukebok ♫: Jennifer Lopez - On The Floor
Humeur: Rieuse
Relations :

MessageSujet: Re: Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.    Lun 16 Mai - 18:48

Ah mon super scénario! tu as intérêt a en être digne ^^ parce que c'est ma chouchoute a moi 14

je te souhaite la bienvenue en tout cas =D





_________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
est à Rio de Janeiro

Invité




MessageSujet: Re: Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.    Lun 16 Mai - 20:46

HANNNN mais comment ne pas en être digne. Depuis le temps que je rêve d'un tel lien entre Candice & Paul, puis m*rde... Rare où il y a un amour, sans trio ou quoi. J'adoreee...

Mais tu viens de me mettre une pression pour l'histoire... *tremble de partout*
Revenir en haut Aller en bas


avatar
est à Rio de Janeiro



❦ arrivé(e) le : 13/05/2011
❦ bavardages : 157
❦ célébrité : Paul T. Wesley
❦ emploi/études : chef de projet marketing
❦ humeur : excellante!



Jukebok ♫: Jennifer Lopez - On The Floor
Humeur: Rieuse
Relations :

MessageSujet: Re: Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.    Lun 16 Mai - 21:13

j'adore le début de ton histoire. Je suis dedans a fond. On dirait un scénario d'un prochain film! =)






_________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
est à Rio de Janeiro

Invité




MessageSujet: Re: Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.    Lun 16 Mai - 21:49

HANNN c'est trop chou cute J'ai tendance à faire des longues histoires, je tente de raccourcir au plus, mais j'ai beaucoup d'imagination.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
est à Rio de Janeiro



❦ arrivé(e) le : 13/05/2011
❦ bavardages : 157
❦ célébrité : Paul T. Wesley
❦ emploi/études : chef de projet marketing
❦ humeur : excellante!



Jukebok ♫: Jennifer Lopez - On The Floor
Humeur: Rieuse
Relations :

MessageSujet: Re: Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.    Lun 16 Mai - 22:14

j'adore 15 je pouvais pas attendre moins de toi! j'ai trouver mon ange gabriel ^^
j'ai hate de lire encore =D





_________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
est à Rio de Janeiro

Invité




MessageSujet: Re: Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.    Lun 16 Mai - 22:32

Hannnn tu vas me faire rougir... cute

Bon je pense avoir fini ma fiche, j'espère que je ne me suis pas trop éloigné du personnage que tu avais en tête.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
est à Rio de Janeiro



❦ arrivé(e) le : 13/05/2011
❦ bavardages : 157
❦ célébrité : Paul T. Wesley
❦ emploi/études : chef de projet marketing
❦ humeur : excellante!



Jukebok ♫: Jennifer Lopez - On The Floor
Humeur: Rieuse
Relations :

MessageSujet: Re: Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.    Lun 16 Mai - 22:33

Oki je lis ça de suite =D


EDIT

Citation :
Alors j'ai lus ta fiche est tout est parfait en fin j'avais déjà tout lu a part la fin donc c'est aller très vite. Alors comme je t'ai déjà dit j'adore on est a fond dedans! Et puis franchement je suis très content du resultat car tu ne me deçoit pas du tout. On dirait une scéne d'un film on imagine très bien tout ce qui se passe! Je suis fan! Pour conclure, je décide de te valider car il n'y a pas de raison que je te valide pas! J'adore tout bonement ce que tu as fait!

Je te souhaite la bienvenue et j'ai hate qu'on fasse notre vie pardon un RP x)

19 19 19





_________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
est à Rio de Janeiro



❦ arrivé(e) le : 13/05/2011
❦ bavardages : 157
❦ célébrité : Paul T. Wesley
❦ emploi/études : chef de projet marketing
❦ humeur : excellante!



Jukebok ♫: Jennifer Lopez - On The Floor
Humeur: Rieuse
Relations :

MessageSujet: Re: Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.    Lun 16 Mai - 22:42

Juste c'est Sergio et pas Silvio xD
sinon je met pas ta couleur 30





_________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
est à Rio de Janeiro

Invité




MessageSujet: Re: Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.    Lun 16 Mai - 23:24

HANNNN Merci pour la validation. Je suis contente que la fiche te plaise, j'avais un peu peur...

Par contre où je me suis trompé dans le prénom ? J'arrive pas à retrouver dans ma fiche, ça craint... Et t'inquiète pas mon petit chou, je veux faire ma vie avec toi... euh, commençons par rp, mais on se comprend. calin
Revenir en haut Aller en bas


avatar
est à Rio de Janeiro



❦ arrivé(e) le : 13/05/2011
❦ bavardages : 157
❦ célébrité : Paul T. Wesley
❦ emploi/études : chef de projet marketing
❦ humeur : excellante!



Jukebok ♫: Jennifer Lopez - On The Floor
Humeur: Rieuse
Relations :

MessageSujet: Re: Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.    Lun 16 Mai - 23:26

dans ton profil je parle pas ta fiche. Sinon c'est qui SIlvio?





_________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
est à Rio de Janeiro

Invité




MessageSujet: Re: Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.    Lun 16 Mai - 23:29

AAAAHHH Sbaff Comment se faire l'affiche... c'est parce que je suis malade de la tête et que je dis des bêtises. *pars se cacher*

Changéééé, un calin pour se faire pardonner ? cute
Revenir en haut Aller en bas


avatar
est à Rio de Janeiro



❦ arrivé(e) le : 13/05/2011
❦ bavardages : 157
❦ célébrité : Paul T. Wesley
❦ emploi/études : chef de projet marketing
❦ humeur : excellante!



Jukebok ♫: Jennifer Lopez - On The Floor
Humeur: Rieuse
Relations :

MessageSujet: Re: Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.    Lun 16 Mai - 23:39

13 31 calin dodo

calinou =D





_________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
est à Rio de Janeiro





MessageSujet: Re: Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Gabriela ❀ I'm the one who really loves you baby I've been knocking at your door.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☼ Rio de Janeiro :: premiers pas dans le nouveau monde :: Conte nós sua vida :: Bem-vindo ao Rio-
Sauter vers: